Quand tirer son lait quand on allaite ?

Beaucoup de jeunes mamans souhaitent faire bénéficier des vertus du lait maternel à leur bébé même si elles doivent s’absenter pour une raison ou une autre. D'autres souhaitent faire participer les papas tout en maintenant l’allaitement maternel exclusif. Il arrive aussi que des nourrissons n’arrivent pas à téter correctement le sein de leur maman au début. Tirer le lait constitue la solution idéale ! Le tirage apporte de nombreux autres avantages comme la stimulation de la lactation. Nous allons voir dans cet article quand tirer son lait quand on allaite. 

Tirer son lait : de quoi s’agit-il ?

Même si le lait infantile est soigneusement élaboré pour permettre aux bébés de se développer comme il faut, les études montrent clairement que rien ne vaut le lait maternel. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande même l’allaitement exclusif durant les 6 premiers mois de votre bout de chou. Or, les mamans actives doivent généralement retourner au travail environ 10 semaines après l’accouchement. Si vous êtes dans ce cas de figure et que vous souhaitez quand même poursuivre l’allaitement naturel exclusif, la meilleure solution est de tirer votre lait.

Mais même si vous avez la chance de rester tout le temps avec votre bébé durant ses 6 premiers mois, tirer votre lait reste toujours bénéfique. Il augmente la production de lait maternel et vous permet de faire des stocks pour que les autres personnes qui s’occupent de votre enfant puissent aussi le nourrir au biberon, mais avec le lait maternel. Alors, tirer son lait, c’est quoi ? Il s’agit tout simplement de recueillir votre lait avec les mains ou à l’aide d’un tire-lait. À savoir qu’il existe aussi des tire-laits manuels et des tire-laits électriques.

Nous vous conseillons de vous installer confortablement dans votre coussin d’allaitement au moment de tirer le lait. En cela, un coussin d’allaitement Nobodinoz vous assure un confort optimal. Vous pouvez ainsi trouver plus facilement votre propre tactique. Si vous optez pour un tire-lait manuel, il convient de commencer par une phase de stimulation pour éveiller le réflexe d’éjection. Pour ce faire, appuyez doucement mais rapidement sur la poignée de l’accessoire. Une fois que du lait commence à se verser dans la bouteille du biberon, ralentissez le rythme pour recueillir le lait. Si vous utilisez un tire-lait électrique, configurez en amont le rythme à votre convenance.

Quand commencer à tirer son lait quand on allaite ?

Si votre bébé parvient à téter votre sein correctement dès la naissance, il est conseillé d’attendre environ 4 ou 5 semaines après l’accouchement. C’est à partir de ce moment que la production de lait est bien mise en place. Vous et votre nouveau-né avez eu le temps de vous habituer aux tétées. Vous pouvez maintenant ajouter le biberon dans la routine. En revanche, si le tout-petit ne peut pas être allaité directement au sein, quelle qu’en soit la raison, vous pouvez commencer à tirer votre lait dès sa venue au monde.

D’ailleurs, les médecins et les sage-femmes recommandent souvent aux jeunes mères de tirer leur lait les heures ou dans les jours suivant la venue au monde de leur bébé lorsque le lait maternel ne monte pas. Durant ses premiers jours, il se peut que bébé ne soit pas assez fort pour téter comme il se doit et stimuler le réflexe d’éjection. Par ailleurs, certaines mamans attendent que le congé de maternité prenne fin pour commencer à tirer leur lait. En un mot, il n’existe aucune règle fixe à suivre.

Le plus important est de bien vous équiper. Il est également essentiel de stériliser tous les éléments composant le tire-lait après chaque usage. Cette règle s’applique aussi à la tétine et au biberon. D’ailleurs, si vous êtes à la recherche des meilleurs articles de puériculture pour votre petit trésor, nous recommandons une tétine Bibs et un biberon Elhée. Ce sont des marques fiables et éco-responsables qui nous aident à prendre soin de nos bébés au quotidien.

À quel moment de la journée tirer son lait ?

En général, c’est au réveil après une nuit de sommeil qu’une femme allaitante a la plus grande réserve de lait. Commencez par allaiter votre bébé lorsqu’il se réveille. Ensuite, vous pouvez tirer tranquillement votre lait. Cependant, vous pouvez tirer votre lait à un autre moment de la journée si vous êtes trop pressée le matin. Quoi qu’il en soit, les pédiatres et les spécialistes de la petite enfance conseillent de tirer le lait à la même heure pour mieux rythmer votre corps et ne pas perturber la lactation.

Pour quelle durée et à quelle fréquence tirer son lait ?

Au tout début, prenez le temps de trouver votre rythme. Une fois habituée, 10 à 15 minutes par pompage sont largement suffisantes. Si vous ne parvenez pas à recueillir la quantité de lait souhaitée, recommencez dans une heure dans la mesure du possible. En effet, les experts en allaitement recommandent de privilégier la fréquence à la durée de chaque tirage de lait.

À vous de définir la fréquence qui vous convient. Si vous tirez votre lait pour la reprise de votre travail, par exemple, vous pouvez le faire le matin et le soir après la tétée. Si le but est de stimuler la montée de lait, il est conseillé de tirer le lait à vide pendant quelques minutes suivant chaque tétée. En outre, la fréquence du pompage dépend de la quantité de lait dont votre enfant a besoin.