Meilleures astuces pour que bébé fasse ses nuits

Les nouveau-nés ne font pas la différence entre le jour et la nuit. Ils passent la majeure partie de leur temps à dormir. Ce qui est tout à fait naturel parce que le sommeil contribue largement à la maturation et au développement de leur cerveau. À la naissance, un nourrisson se réveille 8 à 10 fois toutes les 24 heures. En général, c’est pour les tétées et les changes ! Étant donné que son rythme est axé sur ses besoins primaires durant les trois premiers mois, il peut avoir du mal à faire ses nuits. Pour l’aider à faire une nuit complète le plus tôt possible, vous pouvez suivre ces astuces.

Bébé dort, bébé fasse ses nuits, Petit LéonBien marquer la différence entre le jour et la nuit

La toute première astuce pour que bébé fasse ses nuits est de l’aider à faire la différence entre le jour et la nuit. Vous pourriez penser que fermer les rideaux, les fenêtres et la porte durant la sieste de votre bout de chou est une excellente idée. Ce n’est pas le cas ! Laissez un peu de lumière naturelle dans la pièce où il fait ses siestes la journée. La nuit, éteignez la lumière et fermez bien les rideaux. La pièce doit être sombre et silencieuse. Pour le nourrir ou le changer la nuit, optez pour une lumière tamisée et murmurez lorsque vous lui parlez. Pour marquer encore plus la différence, vous pouvez l’installer dans un couffin bébé pour la sieste et dans un berceau pour la nuit.

 

BERCEAU BÉBÉ KUMI HAZELNUT, Nourrisson, Bébé, Petit Léon

Mettre en place un rituel du sommeil

Voici une autre astuce pour aider bébé à faire ses nuits ! Il convient d’établir le plus tôt possible un rituel du sommeil pour que bébé puisse vite trouver ses repères. Dès que le soleil se couche, nous vous conseillons de le mettre en condition pour aller au lit. Le rituel peut commencer par un bon bain chaud. Vous pouvez ensuite lui donner sa tétée ou le biberon avant dodo. Des câlins, quelques berceuses, des doux massages des pieds, une petite histoire, etc., vous trouverez certainement les meilleurs moyens de rassurer votre tout-petit et de l’aider à s’endormir paisiblement. Même si un tout petit bébé n’est pas encore mesure de comprendre ce que vous lui racontez, le fait de s’imprégner de votre voix, de votre odeur et de votre chaleur le rassure.

Apprendre à bébé à dormir seul

Certes, le cododo apporte de nombreux avantages. Mais à partir de 3 ou 4 mois, il est recommandé d’apprendre à votre fille ou à votre fils de faire dodo seul. Que ce soit dans un lit d’appoint pour la nuit ou dans un couffin osier bébé pour la sieste, l’essentiel est qu’il commence à adopter une nouvelle habitude. Si à chaque réveil, il s’habitue à trouver maman et/ou papa près de lui, il lui sera difficile de se défaire de cette routine. Installez-le dans son petit lit dès qu’il montre des signes qu’il a sommeil. En ce qui concerne la tétée ou le biberon de la nuit, bébé peut tenir 6 à 8 heures entre le dernier repas du soir et le premier repas du matin à partir de 4 mois. Mais pour ne pas le brusquer au début, vous pouvez le nourrir quand il se réveille et le remettre dans son lit directement après. La tétine peut aussi l’aider à retrouver le sommeil. 

Offrir à bébé un environnement de sommeil sécurisant

Pour que bébé puisse tomber dans les bras de Morphée en toute sérénité, offrez-lui un lieu de sommeil rassurant et cocooning. Dormir seul la nuit comme un grand dans une chambre peut s’avérer impressionnant pour votre petit trésor. Pour le rassurer, mettez en place une ambiance paisible et chaleureuse. Il doit se sentir en sécurité et entièrement à l’aise dans la pièce pour passer une bonne nuit. Vous trouverez dans votre magasin de produits de puériculture préféré des articles intéressants pour décorer la chambre de votre enfant et la rendre propice à l’endormissement. La veilleuse et le ciel de lit sont indispensables. Offrez également à votre enfant une gigoteuse ultra confortable, un matelas couffin ou berceau de haute qualité et un doudou à câliner.

Respecter le rythme de bébé

La mise en place d’un rituel peut demander du temps selon l’enfant. Il appartient aux jeunes parents de s’adapter au rythme de leur bébé. Le but est d’aider le tout-petit à faire ses nuits sereinement, non pas de le forcer à tout prix à s’habituer à une nouvelle routine. S’il ne veut pas encore dormir alors que vous pensez que c’est l’heure, continuez de le bercer jusqu’à ce qu’il ait sommeil. De même, s’il dort encore profondément au moment où vous venez le chercher le matin, ne le dérangez surtout pas. Il est crucial de ne pas perturber un cycle de sommeil ou votre enfant recevra un mauvais signal et se réveillera toutes les deux ou trois heures.

Ne pas zapper les siestes

Faire sauter des siestes pour que bébé s’endorme vite la nuit peut paraître logique, mais c’est une très mauvaise idée. Il s’avère que les enfants qui zappent les siestes sont épuisés en fin de journée. En conséquence, ils sont plus excités le soir et ont du mal à aller se coucher. Ils passent ensuite une nuit agitée. Jusqu’à 2 ans, un bébé fait au moins 2 siestes au cours de la journée, une en matinée et une autre l’après-midi. Il est même recommandé de faire en sorte que ces moments de repos se passent dans une ambiance tranquille. Installez donc votre enfant dans un couffin confortable avec un habillage doux et qualitatif.