La puériculture éco-responsable

De l’idée d’une maman à la tête d’une tribu de trois enfants à un engagement éco-responsable quotidien, ainsi pourrait-on définir l’aventure Petit Léon. Petit Léon est né avec une mission bien définie : dénicher des pépites pour les enfants de 0 à 3 ans. 

Un défi qui n’est pas toujours aisé mais qui permet de mettre en lumière une nouvelle forme de consommation, éthique et respectueuse, et ce dès l’enfance.


Si pour certains, la puériculture éco-responsable semble une évidence, pour d’autres le concept reste assez flou. Il faut reconnaître que cette nouvelle alternative est assez récente, et même si elle est plutôt prisée, en effet selon un sondage GreenFlex 70% des français se disent favorables à une consommation responsable, beaucoup de pédagogie reste à faire. 


Pour définir la puériculture éco-responsable, il faut combiner deux facteurs clés, l’impact du produit sur la santé de bébé et la préservation de la nature. En quelques mots, c’est le fait d’offrir ce qu’il y a de meilleur à votre mignon tout en ne dégradant pas l’environnement. 


Maman Léon a fait de la puériculture éco-responsable sa priorité et à la genèse de tout choix d’articles, elle mène une enquête scrupuleuse afin que chacune des pépites sélectionnées s’inscrivent dans les valeurs Petit Léon : tendance mais responsable. 


La puériculture éco-responsable se traduit de diverses manières, du lieu de création du produit à la matière de réalisation en passant par son mode de production. 

Dans ce type de consommation éthique, toute la chaîne de création doit être analysée et chez Petit Léon, elle est effectuée avec le plus grand soin. 


Le choix des marques, un élément majeur pour Petit Léon

Qui dit respect de l’environnement, dit souci à l’égard de la pollution, l’un des plus gros fléau de notre époque. En effet, le développement et la multiplication des modes de transport pour le commerce n’a eu cesse de rendre le bilan carbone dramatique. 

Ainsi, chez Petit Léon on préfère la proximité et donc les marques qui produisent en France comme Leo & Lea, ou tout au plus en Europe à l’exemple de That’s Mine en provenance du Danemark. 

Notre volonté de privilégier la production dans des zones géographiques proches, nous permet aussi une plus grande connaissance des marques revendues, en effet, prenons l’exemple de Nobodinoz, qui fabrique ces pépites à Barcelone. Il est assez simple pour nous de les rencontrer dans un salon ou de venir leur rendre visite sur leur site de production afin d’en apprendre davantage sur les matières utilisées, les techniques de travail… 

 

La marque Petit Léon, un engagement éco-responsable

Se réclamant engagée dans une démarche éco-responsable, il a paru d’une évidence naturelle à Maman Léon de créer sa propre marque d’essentiels de puériculture, le tout avec un univers et des critères bien définis. La marque Petit Léon voit le jour en octobre 2020 avec le lancement de la première collection d’indispensables de la naissance. Cette dernière est le fruit de la rencontre de Maman Léon avec un atelier solidaire avignonnais, qui permet de réintégrer des femmes en marge de la société. Le coup de foudre fut immédiat. 

Répondant à des problématiques sociétales et sociales, les pépites Petit Léon, sont aussi très respectueuses de l’environnement, en effet, elles sont réalisées en double gaz de coton certifié Oeko-Tex. 

Le label Oeko-Tex garantit une absence totale de substances chimiques et nocives dans les textiles, c’est un vrai gage de qualité. 

Pour Petit Léon le choix des partenaires est aussi une volonté de faire preuve de pédagogie et de faire changer les modes de consommation actuels. En effet, selon le cabinet Quantitude, même si près de 14% des parents vont privilégier le Made In France ou Made In Europe, 46% d’entre eux n’ont aucune vocation à changer leur façon de consommer. 

 

Le rôle des matières dans la puériculture eco-responsable

Même si la zone géographique de fabrication est très importante, un autre facteur clé entre en jeu dans la sélection des pépites de notre eshop : les matières de confection. 

En effet, chez Petit Léon on choisit en majorité des articles certifiés Bio, Oeko-tex ou GOTS. Pas facile de s’y retrouver, n’est ce pas ? 

Le label GOTS (Global Organic Textile Standard) certifie un mode de production écologique et socialement responsable. C’est la promesse d’un textile de haut de gamme. 

La mention bio, elle, est davantage orientée sur le respect de l'environnement et non sur la chaîne humaine de production. 

De plus, un textile Oeko-tex n’est pas nécessairement biologique. 

Bien évidemment tous ces labels peuvent se combiner, à l’image du sublime matelas Monaco signé Nobodinoz, qui est certifié GOTS mais aussi labellisé Oeko-tex. On note aussi cela avec le tapis de parc colorado de la marque Nobodinoz, qui lui est en coton 100% biologique et certifié Oeko-Tex. 


Le Made in Asia, une image à refaire ! 

Très souvent, quand l’on entend “fabriqué en Chine” ou encore “fabriqué en Thaïlande”, la consonance est négative. En effet, pour la majorité des personnes cela signifie que les produits sont de mauvaise qualité ou que les conditions des ouvriers sont déplorables. Toutefois, au cours de nos recherches nous avons fait la rencontre de la marque Plantoys qui contrecarre tous les préjugés et stéréotypes que l’on peut avoir. 

Plantoys c’est une marque 100% asiastique, créée par un groupe de jeunes universitaires qui voulaient faire découvrir au monde une nouvelle façon de consommer. 

Une fabrication thaïlandaise qui repose sur trois grands piliers : une fabrication durable, des matériaux durables et un esprit durable. 


Une seconde vie pour nos pépites… 

Parce que le gaspillage n’est plus acceptable et qu’il est important de sensibiliser les plus petits à cette problématique, Maman Léon a eu une brillante idée… 

En observant la confection des capes de bain Petit Léon et le nombre important de chutes de coton, la volonté d’upcycler a été presque immédiate. 

Upcycler ? Encore un terme complexe… En réalité pas tellement, c’est la volonté de se servir de quelque chose que l’on n’utilise plus pour l’améliorer et lui donner une seconde vie.

Ainsi, d’un coup de baguette magique Maman Léon transforma les chutes de coton en de jolis lots de carrés démaquillants pour toute la famille ! 


Vous offrir du 0% plastique, 100% du quotidien Petit Léon 

Notre volonté de vous proposer du 100% sans plastique est le fruit de nombreuses recherches qui nous ont amené à la conclusion que le plastique est, non seulement néfaste pour la planète mais aussi pour bébé. En effet, il contient de nombreuses microparticules, qui s’infiltrent très facilement dans le corps et qui, à long terme, peuvent être nocives pour le système immunitaire. De plus, le plastique n’est pas biodégradable et toutes ses microparticules n’ont cessé de détruire les nappes phréatiques, selon une récente étude américaine. 

L’enfance est construite sur un merveilleux empire de plaisirs, qu’il faut repenser et appréhender différemment pour notre propre bien et celui de la planète, qui sont étroitement liés… 

Le challenge que s’est fixé Petit Léon, c’est de passer d’une offre de 95% sans plastique à du 100% sans plastique. Un combat quotidien et non des moindres. 

 

KMR, un modèle de puériculture éco-responsable

L’une des trouvailles les plus magiques de Maman Léon. KMR Childwood est une marque française qui fabrique ces pépites en bois de hêtre dans le nord de la France. 

Tous les jouets KMR sont en bois certifiés FSC. FSC (Forest Steward Council) traduit d’une gestion forestière écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable. 

Maman Léon a choisi KMR pour le fait que le bois de hêtre est une alternative écologique durablement gérée en France mais aussi pour son aspect hygiénique. En effet, bébé met facilement tout ce qu’il trouve à sa bouche et le bois de hêtre est parfaitement adapté, c’est d’ailleurs le bois qui est utilisé pour remplacer les brosses à dents classiques. 

Pour terminer, une petite astuce éco responsable de Maman Léon, on oublie le dentifrice chimique et on le remplace par de l’huile de coco. Pas mal, non ?