Gigoteuse bébé : Jusqu’à quel âge ?

Gigoteuse jusqu'à quel âge

La gigoteuse ou la turbulette est un accessoire de puériculture indispensable dès la naissance. Ce petit sac de couchage douillet tient notamment bébé au chaud durant son sommeil. Si les jeunes parents l’ont adopté, c’est parce qu’il possède de nombreux atouts et les aide à prendre soin du bien-être de leur bout de chou. Mais jusqu’à quel âge peut-on utiliser la gigoteuse ? Nous allons justement répondre à cette question !

La gigoteuse : c’est quoi ?

L’appellation gigoteuse vient du verbe gigoter, tandis que la turbulette vient de l’adjectif turbulent. Cet article de literie pour bébé est ainsi lié à l’agitation. En clair, il s’agit d’un vêtement intégral que porte le nouveau-né ou le bébé au moment de dormir ou de faire la sieste. Ainsi, la gigoteuse fait partie du linge de lit et enveloppe confortablement votre enfant durant le sommeil même s’il bouge beaucoup.

Les meilleurs modèles comme les gigoteuses Nobodinoz ont un côté molletonné qui s’apparente à du vrai duvet. Il existe des modèles à bretelles, des modèles sans manches et des modèles à manches longues. En tout cas, la turbulette accompagne votre fils ou votre fille au cours de ses premiers mois. Mais jusqu’à quand votre bébé peut porter une gigoteuse ? C’est ce que nous allons voir ! 

À quoi sert la gigoteuse ?

La gigoteuse fait office de couverture jusqu’à un certain âge. Il existe deux raisons à cela :

Pour préserver la sécurité de votre bébé

Si les pédiatres recommandent d’utiliser une gigoteuse à la place du drap ou de la couette durant les premiers mois du bébé, c’est en grande partie pour une question de sécurité. En effet, la turbulette élimine les risques d’étouffement. Même si le petit dormeur se remue beaucoup pendant le sommeil, sa gigoteuse reste toujours en place à la différence d’un drap ou d’une couette qui peut se mettre sur son visage et causer une asphyxie.

En tout état de cause, la turbulette est conçue pour limiter les mouvements nocturnes du petit trésor. Par conséquent, elle limite aussi les risques de chutes et permet à bébé de dormir en toute sécurité. Selon les spécialistes, les cas de morts subites chez les nouveau-nés ont considérablement baissé depuis l’essor des gigoteuses. De quoi rassurer papa et maman qui peuvent aussi dormir l’esprit tranquille.

Pour privilégier le confort de votre enfant

Le côté molletonné de la gigoteuse permet au tout-petit de se tenir bien au chaud durant le sommeil. Elle maintient le corps du nourrisson à une température ambiante, en été comme en hiver. Une turbulette est soyeuse et douillette, offrant ainsi un confort optimal à votre bébé. Certes, la gigoteuse limite les mouvements pouvant causer des chutes. Mais il permet à votre enfant de bouger confortablement durant la nuit et d’avoir un sac de couchage adapté pour dormir.

Jusqu’à quel âge utiliser une gigoteuse ?

Si vous demandez l’avis de votre pédiatre, ce qui est fortement recommandé, il vous recommandera certainement d’utiliser la gigoteuse jusqu’aux 2 ans de votre enfant. Pour cause, la plupart des gigoteuses les plus grandes sont adaptées à cet âge et pas plus. Par ailleurs, à partir de 2 ans, les enfants peuvent défaire facilement leur turbulette. 

En revanche, certains modèles conviennent aux petits garçons et aux petites filles jusqu’à l’âge de 36 mois. Tout dépend de la taille de l’enfant et de son comportement vis-à-vis du port de la gigoteuse. Quoi qu’il en soit, il convient de l’habituer progressivement à la couette avant de le séparer définitivement de cet accessoire de couchage qu’il connaît depuis sa venue au monde.

Vous trouverez sur le marché différentes tailles de gigoteuses, allant des prématurés aux enfants de 2 à 3 ans, en passant par les nourrissons. Nous vous conseillons de ne plus utiliser la turbulette après les 3 ans de votre petit au plus tard, car elle peut gêner sa motricité. Les besoins de l’enfant évoluent avec le temps et il faut y être attentif pour prendre soin de son bien-être et l’aider à grandir.

Lorsqu’il est assez grand, votre petit trésor peut vouloir se déplacer ou se lever dans son petit lit. Dans ce cas, la gigoteuse peut l’empêcher de bouger comme il le souhaite. Elle risque même de le faire tomber. Imaginez-vous essayant de vous mettre debout dans un sac de couchage ! De plus, il peut se sentir à l’étroit dans sa turbulette.

En un mot, il est conseillé de commencer à introduire petit à petit le drap ou la couette dans les habitudes nocturnes de votre bébé à partir de 18 mois. À partir de cet âge, les risques d’étouffement et de foulure des membres à travers les barreaux du lit d’appoint sont déjà réduits.

Les signes indiquant que bébé peut passer à la couette

À partir de 18 mois, les enfants parviennent déjà à exprimer ce qu’ils veulent de façon plus explicite. En général, votre garçon ou votre fille vous enverra des signes qui montrent qu’il est prêt à échanger sa gigoteuse à une couette ou à un drap. S’il se sent toujours à l’aise dedans, vous pouvez attendre encore quelques semaines avant d’entamer la transition. Voici quelques signes qui ne trompent pas :

L’enfant se sent à l’étroit

Vous pouvez toujours constater lorsque la gigoteuse devient trop petite pour votre enfant. De plus, vous verrez très clairement qu’il se sent à l’étroit, ce qui peut perturber son sommeil. Il n’est plus libre dans ses mouvements et cela peut l’agacer. 

L’enfant enlève toujours la gigoteuse

Si votre enfant parvient à enlever sa turbulette pour la première fois, il se peut qu’il se soit juste amusé à le faire et rien de plus. S’il répète le geste plusieurs nuits d’affilée, il vaut mieux arrêter, car il ne parviendra pas à l’enfiler de nouveau s’il attrape froid par la suite. La couette devient alors plus pratique. 

L’enfant quitte le berceau

Ça y est, votre bout de chou n’est plus un bébé et il le sait ! Ainsi, il souhaite passer dans un lit de grand et laisser le berceau au passé. Dans ce cas, vous pouvez lui acheter une magnifique parure de lit incluant un drap, une couette ou un joli plaid.

L’enfant se lève la nuit

Lorsqu’il est propre, votre enfant peut se lever la nuit pour aller sur le pot. La gigoteuse risque alors de lui rendre la tâche difficile. Il arrive aussi que les tout-petits se réveillent la nuit et souhaitent aller dans la chambre des parents à cause d’un cauchemar, etc. D’autres raisons peuvent pousser un enfant à se lever la nuit. Quand il le fait, il est temps de dire bye bye à la gigoteuse.

Nos conseils sur la transition entre gigoteuse et couette

Avant tout, il est impossible de dire avec précision jusqu’à quel âge il faut arrêter la gigoteuse parce que chaque enfant est différent. Il incombe aux parents de respecter le rythme de leur petit et de tenir compte de leur comportement nocturne. Est-il calme ou a-t-il tendance à beaucoup bouger ? En tout cas, 2 ans est l’âge moyen de quitter la gigoteuse. Ce peut être un peu avant ou quelque temps après. Soyez à l’écoute des besoins et du bien-être de votre fils ou de votre fille.

Pour autant, le changement ne devrait pas être brusque. Il convient de suivre une sorte de plan de transition. Par exemple, vous pouvez mettre la couette pour la sieste et la gigoteuse pour la nuit. L’inverse peut aussi fonctionner si bébé se met souvent debout la nuit. 

Vous pouvez aussi profiter d’un facteur extérieur pour entamer la transition. Ce peut être le passage au lit de grand, l’entrée à la maternelle, le changement de saison, etc.

Comment choisir une gigoteuse ?

Pour assurer le confort et la sécurité de votre bébé, soyez attentif à la matière de la gigoteuse. Si le coton bio est une valeur sûre, vous pouvez aussi opter pour une autre matière naturelle et éco-responsable telles que la fibre de bambou, la gaze de coton et l’Oeko-Tex. Assurez-vous que la doublure est toute douce. Si vous voulez, il est possible de choisir une gigoteuse évolutive. En effet, un modèle évolutif a l’avantage d’être économique. Il accompagne votre enfant dès le retour de la maternité jusqu’à ses 2 ou 3 ans. 

En ce qui concerne la couleur, il n’existe aucune règle à suivre. Si le bleu-ciel convient aux garçons et le rose poudré aux filles, d’autres coloris et motifs existent. Vous pouvez notamment commander un modèle ourson ou licorne avec une magnifique broderie. En tout cas, il est fortement recommandé de choisir un modèle cosy et qualitatif.