Comment passer de l’allaitement au biberon ?

Comment passer de l’allaitement au biberon

Qu’il s’agisse d’un passage à l’allaitement mixte ou d’un sevrage, initier son bébé au biberon peut devenir un véritable challenge. Un enfant habitué au sein peut effectivement avoir du mal à accepter un tel changement. La bonne nouvelle est qu’il est tout à fait possible d’y arriver avec quelques astuces. Découvrez comment passer de l’allaitement au biberon avec plus de facilité.

Comprendre la différence entre la tétée et le biberon

Avant même de passer au biberon, il convient de comprendre comment votre enfant ressent ce changement qui lui est crucial. Il faut savoir que boire au sein est très différent de boire au biberon. Tout d’abord, le goût du lait maternel diffère de celui du lait infantile. Mais la différence ne se résume pas à la saveur. Pour la tétée, le tout-petit doit ouvrir grand sa bouche, ce qui n’est pas forcément le cas lorsqu’il prend le biberon.0

Le débit n’est pas non plus le même. En effet, le sein coule plus vite au début de la tétée grâce au réflexe d’éjection. Le débit se ralentit au fur et à mesure que l’enfant est rassasié. La nature est bien faite ! De son côté, le biberon coule à une vitesse identique à tout moment. De plus, la plupart des biberons dégouttent quand bébé met la tétine dans sa bouche alors qu’il ne la suce pas. Avec le sein, il faut qu’il tète pour avoir le lait.

Comme les grands, les tout-petits réagissent différemment face au changement. Certains d’entre eux n’ont aucun mal à s’adapter, mais la majorité d’entre eux sont réticents. Il est important de comprendre ce paramètre avant de passer de l’allaitement maternel au biberon. Si votre fille ou votre fils répond par un refus au début, c’est tout à la normal. La clé est de ne pas perdre patience.

Voyons maintenant comment passer de l’allaitement au biberon !

Quand passer de l’allaitement au biberon ?

Il n’existe aucune réponse fixe à cette question. Chaque jeune maman peut décider selon la situation et ses préférences. Dans la mesure du possible, il est conseillé de procéder à l’allaitement exclusif durant les 6 premiers mois du nourrisson. C’est d’ailleurs la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé. Mais certaines mères donnent le biberon bien avant. En ce qui concerne le sevrage, l’idéal est d’attendre jusqu’aux 2 ans du bébé.

En tout cas, l’introduction du biberon se fait généralement à partir de la diversification alimentaire même s’il existe des parents qui attendent le sevrage pour le faire. Ne copiez surtout pas les autres. Vous devez respecter votre propre rythme et surtout celui de votre petit trésor. Avant de passer de l’allaitement au biberon, achetez un biberon avec une tétine de qualité. Nous recommandons particulièrement une tétine Bibsqui est à la fois qualitative et éco-responsable.

Bien choisir le biberon

Comme nous venons de le spécifier, la première chose à faire est d’acquérir un biberon de bonne facture. Pour préserver la santé, le bien-être et le confort de votre bout de chou, optez pour un biberon Elhée. Elhée est une marque de produits de puériculture écologiques. Ses créations sont également pratiques et faciles à nettoyer. Elle propose différents modèles pour tous les âges. Vous pouvez donc choisir le biberon adapté à la force de succion de votre petit.

Soyez attentif à la matière du biberon. Le verre reste une valeur sûre. Hygiénique et sain, il résiste parfaitement à la forte chaleur. Par conséquent, vous n’aurez aucune difficulté à le stériliser. Le silicone médical constitue une excellente alternative. Il est tout aussi fiable et résistant. Évitez à tout prix le plastique ! En outre, vous pouvez choisir la contenance du biberon en fonction de l’âge de votre enfant. Les petits modèles de 90 à 150 ml s’adaptent mieux aux nourrissons. Les biberons de 240 ml sont parfaits pour les bébés de 6 à 9 mois. Ensuite, vous pouvez passer à un plus grand modèle de 330 à 350 ml.

Introduire le biberon au bon moment

Il ne suffit pas de déterminer l’âge du bébé pour décider de quand passer de l’allaitement maternel au lait infantile. Il faut mettre en place une sorte de transition afin de ne pas brusquer l’enfant. Dans un premier temps, si vous devez procéder à l’allaitement mixte très tôt pour une raison ou une autre, assurez-vous que votre production de lait est bien démarrée avant de le faire. En clair, il vaut mieux entamer la combinaison sein-biberon entre la 4ème et la 6ème semaine suivant la naissance.

Par ailleurs, assurez-vous que votre nouveau-né puisse ouvrir grand la bouche pour introduire la tétine de son biberon. D’ailleurs, il est fortement recommandé de choisir une tétine à débit lent pour faciliter l’adaptation. Pour que le changement ne soit pas radical, commencez par donner du lait maternel au biberon. De cette manière, votre petit bout ne sera pas dérouté par le goût. Attendez qu’il s’habitue à la tétine pour lui donner du lait maternisé. Ici, vous pouvez alors avoir besoin d’un tire-lait.

Respecter le rythme de bébé

Voulez-vous savoir comment passer de l’allaitement au biberon ? La clé est de ne surtout pas brusquer votre bébé. Le passage du sein au biberon doit se faire graduellement. Par exemple, vous pouvez commencer par remplacer une tétée par le biberon durant les premiers jours. Si bébé accepte, vous pouvez remplacer deux tétées les jours suivants et ainsi de suite. Vous verrez que vous parviendrez à donner le biberon à votre garçon ou à votre ville petit à petit, sans jamais forcer.

Vous pouvez aussi raccourcir la durée d’une tétée et la prolonger avec le biberon. Pour ce faire, le bébé doit déjà apprécier le biberon. Autrement, il risque de réclamer le sein. Le choix du lait infantile peut vous aider à faire accepter le biberon à votre bout de chou. S’il a une préférence pour le lait d’une marque en particulier, il risque moins de refuser le biberon. Munissez-vous d’une boite doseuse de lait pour vous faciliter la tâche.