Comment faire accepter le biberon à un bébé allaité ?

 biberon, Allaité , Nourrisson, Bébé, Petit Léon

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande l’allaitement maternel exclusif durant les 6 premiers mois de bébé. Toutefois, c’est plus facile à dire qu’à faire pour les jeunes mamans actives qui doivent reprendre le travail aux termes du congé de maternité, soit 10 à 18 semaines après l’accouchement. Dans tous les cas, il faudra passer à l’allaitement mixte tôt ou tard.

Le souci de certains jeunes parents est que leur bébé nourri au sein jusque-là refuse le biberon. Ce qui est tout à fait normal puisque les nourrissons ne sucent pas le sein de la même manière qu’une tétine. Ils doivent apprendre et s’adapter, mais il arrive parfois qu’ils ne veulent pas ! Pas de panique, nous allons vous expliquer en détail comment faire accepter le biberon à un bébé allaité.

Introduire la tétine ou le biberon à partir des 1 mois de bébé

À noter que le nourrisson doit ouvrir la bouche plus grande pour téter le sein. Le refus du biberon peut donc venir du fait que votre bout de chou ne parvient pas encore à sucer la tétine correctement. Mais il peut aussi être une question d’habitude. Introduisez la sucette et/ou le biberon le plus tôt possible pour qu’il puisse s’habituer petit à petit. Attention quand même à attendre au moins 1 mois après la naissance parce que c’est le temps qu’il faut pour que le nouveau-né maîtrise totalement l’art de la et pour que la lactation se mette en place.

Pour faciliter la démarche, optez pour des produits de puériculture sains et de hautes qualités tels qu’une tétine Bibs et un biberon Elhée. Accordez à votre enfant le temps de se familiariser avec la matière et la forme. Il peut exprimer des rejets les premiers jours, mais il ne faut pas vous décourager. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il vaut mieux ne pas attendre la veille de votre reprise de travail pour introduire le biberon. Si vous tenez à poursuivre l’allaitement exclusif, vous pouvez tout simplement tirer votre lait et le donner au biberon. D’autant que le fait de boire le même lait que d’habitude rend le changement moins radical pour le petit.

Il est possible de commencer uniquement avec la sucette. Dans ce cas, il convient de choisir une tétine fabriquée à partir de la même matière que la téterelle du biberon. L’idée est d’habituer votre fille ou votre garçon à cette matière. Une fois que bébé aura accepté la sucette, il pourra plus facilement s’adapter au biberon. Si vous vous y prenez au dernier moment, votre enfant risque de ne pas avoir assez de temps pour s’adapter. Demandez au papa et à la nounou de participer à cette transition. Ils peuvent vous relayer pour nourrir votre bébé.

 

Tétine Bibs , Biberon, Allaité , Petit Léon , Nourrisson, bébé

Choisir un biberon compatible avec l’allaitement maternel

À titre de rappel, boire au sein et au biberon demande des mouvements différents de la bouche. Les bébés déploient plus d’efforts pour prendre le sein alors que le biberon a tendance à leur faciliter la tâche, surtout si le débit est rapide. Votre enfant ne doit préférer ni l’un ni l’autre. Pour ce faire, optez pour un biberon qui se rapproche de plus près du mécanisme de la succion du sein.

Afin de faire accepter le biberon à votre bébé allaité, choisissez un modèle équipé d’une tétine à faible débit qui favorise la succion active. Si le débit est élevé, il risque de ne plus vouloir se nourrir au sein une fois qu’il se sera habitué au biberon. Privilégiez une tétine en silicone pour la souplesse, de préférence d’une forme plus aplatie pour se rapprocher au maximum de la forme du téton. Misez sur une marque de confiance comme Elhée et Hévéa pour une qualité garantie.

Les bons gestes pour faire accepter le biberon à un bébé allaité

Si le bon matériel est indispensable pour aider bébé à accepter le biberon, il existe aussi des gestes à adopter. Avant tout, nous tenons à vous conseiller de respecter le rythme de votre petit trésor. Inutile d’insister s’il refuse durant les premières tentatives. Rassurez-le et expliquez-lui pourquoi vous lui donnez le biberon. Les mots doux font toujours du bien aux nourrissons même s’ils ne les comprennent pas. Ne vous découragez surtout pas ! Soyez patient avec votre petit !

Avant même d’essayer d’introduire la tétine du biberon dans la bouche de votre bébé, vous pouvez caresser sa bouche et ses joues avec de sorte qu’il puisse sentir la matière. Faites des petits mouvements autour de ses lèvres pour l’inciter à attraper la téterelle avec sa bouche. Une autre astuce qui peut fonctionner est de tremper la tétine dans votre lait. Installez-vous confortablement dans votre coussin d’allaitement pour vous détendre et faciliter la mise au biberon de votre enfant.

 

Coussin d'allaitement, Bébé , Nourrisson , Petit Léon

 

Il est fortement déconseillé d’attendre que le nourrisson pleure de faim pour lui donner le biberon alors qu’il a toujours refusé auparavant. Ce sera comme si vous le forciez à accepter le changement. Introduisez-le lorsque vous savez qu’il est temps pour lui de boire son lait sans qu’il ne se montre agité. Privilégiez une position qui pousse votre bout de chou à faire quelques efforts (mais pas trop) pour obtenir le lait.

Vous pouvez notamment vous installer confortablement dans votre coussin d’allaitement. Puis, inclinez bébé légèrement et tenez le biberon à l’horizontale, soit parallèle au sol. Cette position ralentit le débit du biberon. Faites également des pauses entre 2 ou 3 gorgées pour que votre enfant puisse reprendre son souffle.